LES SYMPTÔMES DE LA MEDIUMNITE

Le symptôme le plus marquant est l’hypersensibilité. Un médium ressent tout: les personnes, les lieux, les objets, etc… Ce ressenti est physique, il n’est pas de l’ordre de l’intuition ou du discernement de l’intelligence. Ce ressenti se traduit différemment selon la qualité de ce qui est ressenti. Si la chose ressentie est bonne, le médium ressent un bien être physique. Il a l’impression de se recharger. Inversement, si la chose ressentie est mauvaise, le médium ressent une angoisse ou une grosse fatigue subite: il a l’impression d’être vampirisé de ses énergies.

Cette hypersensibilité se traduit naturellement par une vulnérabilité particulière à l’égard des cinq sens, de l’un d’entre eux ou de plusieurs d’entre eux. Par exemple, un médium sera très sensible au bruit. Un bruit fort résonne dans sa tête au point d’être insupportable.

Le médium a une fatigue permanente légère, il se sent toujours fatigué. Il recherche la solitude car la vie commune lui est souvent difficile pour ne pas dire impossible. Ainsi les lieux de grande affluence comme les gares, les aéroports, les magasins bondés, sont pénibles pour lui: il a l’impression de se vider de ses énergies.

Un médium aime beaucoup deux lieux en particulier: la nature et les églises, surtout quand elles sont vides. Dans ces lieux, il dit se recharger, se refaire une santé.

Un médium attire à lui ordinairement tous les gens à problèmes, tous ceux qui ne vont pas bien. Ces malheureux lui racontent leur vie, leurs déboires, et au bout d’un certain temps de ce récit, le médium commence à ressentir les souffrances de l’autre et à les capter. Il y a alors comme un échange qui s’opère où le médium prend le mal de l’autre sur lui, en même temps qu’il perd ses énergies, tandis que son interlocuteur se sent de mieux en mieux: il a comme vampirisé les énergies du médium, d’où la nécessité de savoir se protéger.

Un médium prend ses décisions en fonction de ce qu’il ressent. Quand il a une décision à prendre, un choix à faire, il se fie à ce qu’il ressent et opte pour ce qu’il ressent le mieux dans ce qu’il a à choisir.

Le médium n’a ordinairement pas un sommeil profond, il peut avoir des problèmes, son sommeil ne lui semble pas réparateur: le matin, il se réveille plus fatigué que la veille au moment de se coucher.

Un médium doit obligatoirement apprendre à se protéger!!!!

 

Comments are closed.