Le sevrage du tabac par l’auriculothérapie.

C’est une méthode complètement naturelle et totalement atoxique à l’inverse des sevrages chimiques utilisés aujourd’hui en médecine allopathique : le patch à la nicotine n’est qu’une substitution trompeuse.

Sur le plan pratique le sevrage est obtenu dans 75% des cas dès la première séances bien que je préconise cinq séances à une semaine d’intervalle.

Pour les gros fumeurs (plus de deux paquets par jour) j’associe la sophro-hypnose.

Comments are closed.