L’ADDICTION AUX JEUX VIDÉO, COMMENT S’ EN SORTIR

Les jeux vidéo sont souvent accompagnés de musique violente et d’images choquantes. A haute dose, cela pourrait avoir des conséquences néfastes sur le cerveau. Depuis 10 ans, les médecins et psychologues sont divisés quant à considérer ou non la pratique excessive des jeux vidéo comme une pathologie : pour certains, il y a une différence entre jouer de façon exagérée durant l’adolescence, et faire de même à l’âge adulte. Les autres se basent sur la difficulté à gérer sa consommation de jeux. Et ce, peu importe que l’on soit adolescent ou adulte.

L’organisation mondiale de la santé ( l’ OMS ) pourrait bientôt considérer qu’une surconsommation de jeux vidéo nuirait au mental. Si c’est le cas, cette pathologie pourrait figurer dans la classification internationale des maladies. Déclarer cette addiction comme pathologie permettrait de mieux prendre en charge ceux qui sont atteints de ce trouble. De cette façon, les fabricants de jeux vidéo seraient peut-être sensibilisés, et mettraient en vente des jeux moins violents.

Le jeu vidéo, pratiqué avec modération, doit rester un plaisir tout à fait gérable. Il doit permettre un équilibre entre les activités quotidiennes. On ne devient pas dépendant à partir d’un certain nombre d’heures de pratique. On le devient lorsque l’on adopte, durant un an minimum, une conduite si compulsive, que l’on n’a plus aucune liberté individuelle. L’addiction aux jeux vidéo, c’est un trouble psychologique qui fait que le joueur se sent obligé, de façon obsessionnelle de jouer. Même quand il n’est pas devant, il passe son temps à y penser. A partir du moment, où cette activité prend le pas sur toutes les autres activités, sportives, artistiques, professionnelles, on parle d’addiction.

DES SOLUTIONS POUR S’EN SORTIR

– Trouvez des moyens pour réduire votre temps de jeu vidéo: utilisez le contrôle parental, réduisez l’accès illimité à internet, faites des pauses.

– Jouez en groupe. Que ce soient des amis ou de la famille, leur présence vous aidera à pondérer votre addiction au jeux vidéo, surtout si vous jouez avec eux à des jeux différents de ceux dont vous avez l’habitude.

– Tournez-vous vers d’autres activités. Pratiquez du sport, promenez-vous, essayez-vous à la relaxation.

– Fixez-vous des objectifs. Lancez-vous des défis dans la vie réelle. Ayez des ambitions, et réalisez vos projets.

– Parlez-en à des professionnels,sophrologue, hypnothérapeute …. Ils vous aideront à vous en sortir.

 

 

http://www.alexia-conseil.fr

Comments are closed.