INTERVIEW D’ALEXIA CONSEIL, VOYANT, MAGNETISEUR, SOPHROLOGUE, AURICULOTHERAPEUTE, FORMATEUR

Pouvez- vous vous présenter et nous dire quand vous avez eu votre première expérience de voyance ?

Mariée et mère de famille, j’ai une formation médicale qui m’a amenée à travailler dans ce domaine pour ensuite m’orienter vers les relations humaines où là ce fut un épanouissement personnel total. Ayant un goût prononcé pour l’ humain, j’ai ensuite fait un cursus de sophrologue et d’auriculothérapeute, le magnétisme étant un don qui se travaille également au fil des années.

Parisienne d’origine, je vis aujourd’hui dans le sud-ouest de la France face aux Pyrénées, avec mon mari éleveur de chevaux trotteurs, entourée de nombreux animaux : chiens, chèvres, chevaux, chat.

Je n’ai pas complètement délaissé Paris dans la mesure ou je reviens une fois par mois pour assurer des consultations.

Mes premières expériences de voyance remontent à l’enfance. Je mettais en garde mes amies de ce qui allait leur arriver, sans être bien évidemment écoutée. N’ayant pas conscience de mon don, ne sachant pas canaliser, je souffrais pour elles. Ce que je ressentais arrivant, je ne comprenais pas pourquoi, moi, je voyais et pas elles… ce qui me laissait dans une solitude interne immense.

J’ai réellement eu l’impression d’ être comprise vers l’âge de vingt ans où je prédis la déchéance d’un ami vers les drogues dures alors que rien ne laissait supposé aux yeux de son entourage le mal-être de ce garçon.

Les épreuves de ma vie m’ont permis par la suite  d’accepter, de cultiver et de canaliser  mon don ; je voyais des choses que les autres ne voyaient pas.  Je devais l’accepter tout simplement, sans me poser de questions.

Comment se passe une consultation de voyance conseil avec vous ?

Je consulte par téléphone ou à mes cabinets. Je suis médium auditive ; j’ai besoin du son de la voix du consultant pour me connecter, c’est la raison pour laquelle je ne consulte pas par courrier ou par mail.

Je demande le prénom, et si possible la date de naissance. Dans l’hypothèse où je n’ai pas cet élément, je demande  de me faire une description sommaire de la personne ou du fait ce qui me permet de me connecter en médiumnité. Je fais un retour sur le passé, je parle du présent et ensuite je me propulse dans l’avenir, ces 3 étapes sont nécessaires pour une consultation efficace et sérieuse. Le meilleur moyen de préparer le futur est d’être totalement conscient et dans l’acceptation du présent.

Le tarot de Marseille me sert de support pour confirmer mes flashs médiumniques, par une roue astrologique.

Je suis amenée à utiliser le pendule lorsque mes consultants demandent des précisions par rapport à une photo, un lieux, un contrat….

Il est de mon devoir de voyante de dire tout ce que je vois et non pas ce que l’on veut entendre ; bien évidemment avec beaucoup de tact, de diplomatie et d’ humanité. Je sensibilise mes consultants à ne pas multiplier les consultations lorsqu’il n’y a pas de nouveaux éléments. Je suis contre les consultations compulsives de voyance. Mon travail est utile aux personnes qui réagissent de manière responsable ; mon rôle est de leur tenir la main un court instant pour ensuite les lâcher. S’il y a un réel problème antérieur dans leur vie,  je leur propose de soulager leur souffrance par la sophrologie, l’auriculothérapie, le magnétisme.

Selon vous, le chemin de vie est-il tout tracé ?

Pour moi, le chemin de vie est en partie tracé, mais  certainement pas  à 100%. Je dirais qu’il est pré-déterminé mais certainement  pas révocable, et c’est là que mon rôle de médium intervient. Chacun à la possibilité de faire évoluer ce chemin, encore faut -il que le consultant soit prêt. Je symbolise  le chemin de vie par une forêt  truffée de multiples chemins, pourquoi perdre du temps à virer à droite ou à gauche alors que souvent la voie principale est la meilleure, c’est à ce moment là que mon intervention est nécessaire. La réalisation de certains évènements dépendent du consultant, de ses décisions, de ses actions, c’est ce que l’on appelle le libre arbitre. Mon rôle consiste à aider à découvrir les choix, les possibilités qui conviennent le mieux pour apporter le bonheur et l’équilibre. Chaque individu est doté d’un réel libre arbitre pour lui permettre d’ évoluer et de sortir de la forêt.

Je m’ évertue à expliquer que tant que l’on n’a pas compris, assimilé, pris conscience des erreurs, nous les reproduisons jusqu’à ce que nous ayons compris le sens des messages.

Je ne suis simplement qu‘un guide et mes consultants sont les acteurs.

Le monde de la voyance est en plein essor, il est  difficile de choisir un bon voyant. Quel conseil pourriez vous donner aux consultants.

La  vraie voyance n’a pas changé. Les dérivent viennent de  non professionnels avides d’argent qui ont espéré trouver “la poule aux oeufs d’or” en faisant n’importe quoi, ce qui a pu momentanément faire du tort à notre profession et surtout mettre en  détresse des consultants fragilisés, mais je suis très optimiste sur une  disparition progressive de  notre profession de ces personnes peu scrupuleuses.

Les voyances dites gratuites sont une arnaque à dénoncer. Un avocat qui  consulte gratuitement donnera-t-il le meilleur de lui même ? Le médecin a-t-il  vocation de soigner gracieusement ? Le boulanger offre-t-il sa baguette de pain ?…

Autre piège à éviter les cabinets de voyance où consultent des personnes pas toujours professionnelles, mais rémunérées au temps passé durant la consultation. Autre piège : les forums de voyance, les pseudos utilisés ne donnent aucune garantie sur le professionnalisme des personnes qui répondent, les professionnels qui ne communiquent uniquement qu’un numéro de portable, les audiotels de voyance , les portages salariaux et autres… ceux qui assurent des consultations 24H/24 et 7/7… Les personnes qui proposent des consultations à la minute : la note risque d’être très salée…

Un réel professionnel ne s’adonnera jamais à de telles pratiques. Privilégiez un professionnel qui, au premier entretien, évoquera des éléments vérifiables par vous sur votre passé et votre présent. Un professionnel éthique, sérieux, honnête vous dira tout ce qu’il voit, il ne se fera pas influencé par ce que le consultant veut entendre.

Qu’aimez-vous dans votre activité ?

Mon activité est riche. Je considère avoir la chance de pratiquer un métier passionnant. Chaque consultant est un être différent. Chaque journée m’apporte du positif. J’assure des consultations complètes afin de me donner à fond sur l’intégralité des consultants de façon holistique.

Ma clientèle est très hétéroclite ce qui m’apporte une richesse personnelle. Mes consultants me disent que je leur apporte beaucoup mais eux aussi m’apportent énormément. Je prends un réel plaisir à les guider, les tenir momentanément par la main et ensuite les voir prendre leur envol.

Depuis quelques années les entrepreneurs me demandent conseils avant d’entreprendre une nouvelle activité, de signer un contrat. J’ interviens également dans les recrutements des collaborateurs. La gestion du stress est un domaine très demandé.

Mon don de médium met en exergue des problèmes très anciens enfuis dans l’inconscient mais suffisamment présent pour procurer des blocages au quotidien. Je les soulage par la sophrologie. Cette technique est parfois nécessaire pour permettre de grandir et de devenir indépendant ; elle apporte à chacun la possibilité de comprendre ce qui ne va pas en lui et de l’amener lui même vers les solutions et les réponses aux problèmes. La sophrologie n’est pas là pour faire disparaitre les blessures et les traumatismes psychologiques du passé ou du présent, mais pour  les comprendre, les accepter et leur donner un sens afin d’accéder à une paix intérieure.

Quels sont vos centres d’intérêt ?

J’aime les sorties avec des amis ; la lecture me recharge en énergie ; je m’adonne à la peinture à l’huile, mes maîtres sont les impressionnistes. Sans oublier mes animaux qui m’apportent beaucoup d’amour, j’aimerai faire encore plus de choses mais malheureusement les journées n’ ont que 24h.

J’ai une devise dans la vie “il faut savoir donner pour recevoir“.

Douce journée.

Alexia

Comments are closed.