Comment ouvrir le chakra du coeur ?

Le chakra du coeur, notre coeur énergétique est le temple sacré de l’amour, l’endroit où nous donnons de l’amour et où nous en recevons. L’amour est l’essence de la vie. Guérisseur ultime, il est notre meilleur enseignant et il est l’inspiration des grandes réalisations.

Pour l’enfant, l’amour de ses parents lui donne la sécurité et l’assurance de la survie. Quant à l’adulte, il lui apporte l’intimité qui lui permet de s’accepter et qui l’invite à s’ouvrir. Bien que le désir de recevoir de l’amour soit un besoin de base de tous les êtres humains, le chakra du coeur ne peut s’ouvrir même si l’on reçoit de l’amour. C’est en donnant de l’amour que nous transcendons les limites de l’égo et que le lotus de notre coeur peut fleurir.

Les bronchites fréquentes et les infections aux poumons,
l’hypertension,
les troubles cardiaques,
les problèmes circulatoires,
les difficultés respiratoires,
une douleur à la poitrine ou dans le haut du dos;
un système immunitaire faible.

De plus, certaines caractéristiques comportementales aident à déterminer si un chakra est suractif, sous-actif ou équilibré. Il est possible que vous ayez seulement certaines caractéristiques de la suractivité ou de la sous-activité ou que vous en ayez dans les deux pôles. Dans toutes les situations, il est important d’amener l’énergie vers le centre pour atteindre un réel équilibre.

 

Caractéristiques de la suractivité du chakra du coeur

– dépendance à l’égard des autres,
– peu de frontières,
– jalousie,
– agir comme un martyr,
– essayer de plaire aux autres.

La suractivité du chakra du coeur n’est pas un excès d’amour, mais elle indique qu’une trop grande importance est mise sur l’attention des autres et sur leur approbation, et cela dans le but de recevoir de l’amour. Les excès dans les chakras résultent d’un comportement ayant pour but de compenser une blessure profonde.

 

Caractéristiques de la sous-activité du chakra du coeur

– antisocial,
– critique,
– intolérant,
– seul et isolé,
– manque d’empathie,
– peur de l’intimité.

La sous-activité du chakra du coeur indique que le coeur est fermé aux autres.

 

Caractéristiques d’un chakra du coeur en équilibre attentionné

– compatissant,
– empathique,
– accepter les autres,
– s’aimer,
– être centré,
– contentement.

Source : JUDITH, Anodea (2003), Chakra Balancing, Sounds True, Colorado

Trois pratiques pour l’ouverture du chakkra coeur : la gratitude, le pardon et donner aux autres.

La gratitude

La gratitude invite le coeur à s’ouvrir. Les Occidentaux sont très choyés : leurs besoins de base sont comblés, ils ont l’occasion d’exercer un travail qu’ils aiment et ils ont accès à un système de santé qui, malgré ses ratés, permet de sauver des vies et d’améliorer leur qualité de vie. De plus, tous nos enfants ont accès à l’éducation. Nous oublions parfois à quel point nous avons plus que nous en avons besoin. Lorsque nous réalisons réellement à quel point la vie nous a choyés, nous ne pouvons que lui en être reconnaissant.

Lorsque vous vous rendez compte que vous prenez tout pour acquis, prenez l’engagement d’approfondir votre gratitude pendant une certaine période de temps, une semaine, deux semaines ou un mois. Chaque jour, idéalement au lever, faites la liste de 10 choses pour lesquelles vous êtes remplis de gratitude.

De plus, exprimez votre gratitude envers quelqu’un d’autre : sa patience, sa générosité, son sens de l’humour, son sourire, sa serviabilité, etc. En vous ouvrant aux qualités des autres, vous ouvrez votre coeur.

 

Le pardon

Le pardon est une pratique essentielle pour le chakra du coeur. Le pardon défait les liens qui nous attachent au passé, et il nous permet de continuer à vivre notre vie dans le présent et le futur. En pardonnant, c’est comme si nous nous débarrassions d’objets encombrants et que nous faisions de la place pour partager encore plus d’amour.

Y a-t-il quelqu’un envers qui vous ressentez du jugement, du ressentiment, de la haine ou un manque de pardon ? Si oui, pensez à cette personne et, dans votre coeur, ressentez les émotions qu’elle génère en vous. Qu’arrive-t-il à votre respiration ?

Comment vous sentez-vous dans votre corps ? Comment votre énergie voyage-t-elle ?
Après avoir pris le temps de ressentir vos émotions profondes envers cette personne, prenez un moment pour penser aux leçons que vous avez tirées de votre expérience avec elle. Essayez de voir ce que cette expérience a essayé de vous apprendre.

Avez-vous été forcé de vous ouvrir à d’autres horizons ? Avez-vous approfondi votre relation avec vous-même ? Pouvez-vous imaginer que la personne qui vous a trahi était là pour vous apporter un enseignement inestimable ?

Aussi longtemps que vous tiendrez cette personne responsable de votre blessure, vous resterez connecté à votre expérience et à la souffrance qui en résulte, et ni vous ni l’autre ne pourrez avancer. En lui pardonnant, vous la libèrerez de ses mauvaises actions et vous l’éveillerez à agir de façon plus consciente. Surtout, vous vous sentirez libéré et vous pourrez continuer votre cheminement en paix et dans la joie.

Toutefois, le pardon ne se produit pas toujours naturellement, facilement ou rapidement. Il y a des actions qui semblent difficiles, voire impossibles à pardonner, surtout lorsque nous avons grandement souffert du résultat de ses actions. Lorsque nous pardonnons, cela ne signifie pas que les actions étaient correctes et acceptables.

Cela ne signifie pas que ces actions ne nous ont pas dérangés. Cela ne signifie pas que nous laisserions ces actions se reproduire. Cela signifie simplement que vous avez tiré des leçons importantes de cette expérience. Le pardon nous permet d’accepter ce qui nous est arrivé et de continuer à avancer.

 

Donner aux autres

Avez-vous déjà remarqué votre énergie lorsque vous faites un cadeau à quelqu’un ? Avez-vous déjà remarqué comment vos problèmes semblent mineurs lorsque quelqu’un souffre à côté de vous ? Vous rappelez-vous la dernière fois où vous avez donné sans attendre quelque chose en retour ? Même pas un merci !

Pour ouvrir votre chakra du coeur, faites une action qui défie votre logique. Allez dîner avec un sans abri. Faites un important don anonyme et n’en parlez à personne. Visitez une personne âgée et écoutez-la avec attention et présence. Faites quelque chose de spécial pour vos enfants, votre conjoint ou vos parents. Surprenez quelqu’un (et vous-même aussi !) par un acte de générosité inattendu.

Comments are closed.