LES ÂMES ERRANTES – LES FANTÔMES

Du plus loin que je me souvienne, nous avons tous, dans notre jeune enfance, eu peur des fantômes. On entendait craquer les murs de la maison, on imaginait une présence dans la garde-robe ou même sous le lit. Entres amis, on se racontait des histoires à faire peur et pendant la nuit, on en faisait des cauchemars. À l’adolescence, on s’amusait à jouer à Ouija et souvent un de nos confrères bougeait la plaque, on trouvait cela tellement drôle. À vrai dire, cela ne les pas, on ne doit pas jouer à des jeux comme Ouija, car on ne sait pas à qu’elles sortent d’entités nous avons affaires (positives ou négatives). Je ne veux pas vous convaincre que les fantômes existent, mais essayer de vous faire comprendre certains phénomènes inexpliqués : une maison hantée, voir une personne morte, l’emprise d’une âme errante dans nos corps énergétiques.

Avant tout, pour comprendre l’existence d’une âme errante, il est important de connaître le processus de l’âme. Selon plusieurs auteurs : au moment du décès, l’âme se détache du corps et se retrouve sur un plan d’énergie différent du plan terrestre. L’esprit est alerte, mais ses actions sont limitées, car il n’y a plus de corps physique. Ensuite, pendant plus ou moins 40 jours, le temps que le corps éthérique se dissolve (corps énergétique identique au corps physique) l’âme peut faire sentir sa présence sur terre. Cela expliquerait pourquoi après la mort d’une personne, on a le sentiment qu’elle est là encore avec nous, on peut même la voir en rêve, sentir son odeur et nous apporter des messages. Lorsqu’une personne décède, il est important de la soutenir dans sa transition, pour cela on doit prier pour elle, ne pas la retenir, la laisser partir, pardonner à la personne et surtout, lui envoyer beaucoup d’amour. Une âme en paix sera plus encline à quitter son corps physique et sa transition vers d’autres plans en sera facilitée. Par contre, si l’âme est confuse, perturbées et parfois même inconscientes de leur décès, ces âmes peuvent rester sur la terre. Cela peut être aussi par attachement, par regret, par culpabilité ou par choix conscient de rester près des gens ou des lieux qu’elle a aimés. Elle devient alors, une âme errante. Une âme errante n’est pas nécessairement néfaste, mais c’est plutôt qu’elle est dans le besoin. Elle peut errer indéfiniment ou jusqu’à ce qu’elle trouve en elle l’amour nécessaire à son élévation. Si vous êtes en présence d’âmes errantes dans votre maison, par exemple, il est recommandé de s’en détacher, peut-être qu’elle ne vous dérange pas, mais elle vient quand même jouer de votre énergie.

N’importe qui peut ressentir, voir ou entendre une âme mais certaines personnes sont plus réceptives que d’autres comme : les personnes très intuitives(voir ma section sur l’intuition), les enfants jusqu’à l’âge de 7 ans, les animaux, les gens à l’article de la mort, les personnes sous l’effet d’alcool et de drogue et ceux qui ont un intérêt pour les arts occultes.

Comprendre l’emprise

L’amour est la base de tout, car l’amour rend heureux, l’amour guérit, l’amour pardonne, l’amour libère. L’emprise n’échappe pas à cette règle (dans tous les sens du terme : domination des religions, mouvement politique, conjoint abusif et âme errante) car elle est le reflet d’un manque d’amour de la part du dominant, mais également du dominé.  À la base, la personne sous emprise a manqué d’amour envers elle-même en cédant son pouvoir à d’autres = âme errante. Elle va chercher à s’alimenter d’énergie qui lui correspond en s’installant dans des lieux ou des corps énergétiquement affaiblis par un manque d’amour. Les âmes vont avoir tendance à s’accrocher aux gens faibles émotivement par toutes sortes de raison : dépression, à la suite de la mort d’une personne ou par manque d’amour. L’emprise est beaucoup plus fréquente qu’on peut ne peut le penser. Tout le monde peut être touché, peu importe la nationalité, l’âge, le sexe et Épreuves ou opportunités ?

Que nous le voulions ou non, nous traversons tous la tempête de l’épreuve tôt ou tard. Que ce soit une crise, un conflit ou une maladie grave, nous serons tous obligés de subir un jour ou l’autre une souffrance importante. Et notre profondeur de vie, notre courage et nos convictions sont ainsi testés.

Beaucoup de circonstances apparemment désagréables sont des occasions uniques de progresser vers un mieux-être. Mais au lieu de rechercher ces opportunités de cheminement, la plupart du temps on se plaint, on pousse des cris ou l’on pleure. Il faut transformer les épreuves en tremplin. Pour ce faire, il est nécessaire de s’élever jusqu’à la raison afin de trouver une solution, au lieu de rester toujours en bas dans nos émotions à souffrir.

La première chose à faire est d’accepter l’épreuve. Il est en effet nuisible de se demander constamment « pourquoi moi ? ». Bien que ce soit difficile, chacun doit s’efforcer d’accepter et de surmonter les difficultés qui se présentent à lui. Quand nous acceptons nos épreuves comme une partie inévitable de la vie, quand nous les percevons vraiment comme une opportunité de cheminement, nous ressentons un grand soulagement parfois même une libération.

Ensuite, il faut reconnaître que nous possédons les moyens de faire face à l’épreuve (d’une manière ou d’une autre) et se mettre au travail. Ce qui consiste à rechercher efficacement une solution. Chaque nouvelle difficulté demande une approche différente. Parfois la solution à un problème ne réside pas dans un changement extérieur mais plutôt dans un changement intérieur, c’est-à-dire en nous-mêmes. Donc, nous ne devons rien négliger en termes de pistes de solution. Même les changements difficiles (par exemple corriger une habitude bien ancrée) doivent être explorés. Au fil du temps, la vie nous présente une grande variété d’épreuves. Et puisqu’il n’a pas de solution unique pour affronter ces difficultés, la vie nous oblige à avancer et à faire constamment de nouvelles découvertes.

La vie est très riche de tout ce qui est nécessaire pour nous instruire. Les épreuves peuvent ainsi être la fondation d’un niveau supérieur de compréhension. Les gens sages réfléchissent sur tout et utilisent tout pour le bien. Et vous, est-ce que vous savez profiter de vos épreuves ou est-ce que vous en êtes victime ? Je sais, il faut beaucoup de courage pour changer notre attitude face aux souffrances. Mais puisque nous devons faire face à des épreuves de toute façon, pourquoi ne pas les utiliser pour cheminer ?même plusieurs personnes sont sous emprises à leur insu. Ce phénomène peut jouer beaucoup sur l’humeur d’une personne.

L’emprise des corps énergétiques

Elle est souvent interprétée à tort comme de la possession et pourquoi à tort? Les cas de possession sont extrêmement rares, car la possession implique l’absence complète de l’âme de l’individu dans son corps physique. Les gens sous l’emprise d’une âme errante dans les corps énergétiques ne sont pas possédés. Quand je parle de corps énergétique, c’est en fait l’énergie autour de notre corps, ce qu’on dégage. Plus une personne est radieuse, positive, responsable et pleine d’amour, plus ses corps énergétiques sont en santé. Aussi, il faut tenir compte du taux vibratoire qui en fait l’énergie d’une personne, d’un lieu ou d’un objet, exemple : vous rentrez dans une pièce et vous sentez que l’air est lourd, c’est que le taux vibratoire est bas. Ce phénomène est causé par la rancune, la colère, les souvenirs douloureux qui nous amènent à ressentir un mal-être, un inconfort, une grande fatigue et tout cela nuit au corps énergétique. Pour augmenter le taux vibratoire, vous devez vivre dans l’amour. La vie étant ce qu’elle est, on vie tous des hauts et des bas. Sauf que, si dans un moment très pénible de notre vie, vous refusez de vous prendre en main, il y a un danger qu’il se forme une brèche dans les corps d’énergie et donne la possibilité à une âme errante d’élire son domicile, qui est fait vous. À partir du moment où elle s’installe dans les corps énergétiques d’une personne et qu’elle s’alimente de son énergie, il y a emprise. Elle se manifeste souvent par la détérioration de la santé physique et mentale de la personne touchée. Une personne sous emprise peut adopter les tics, les comportements ou les habitudes du défunt errant.

L’emprise d’un lieu

On l’appelle plus communément la maison hantée et c’est lorsqu’une âme décide de rester à votre domicile, qu’elle s’y installe comme si elle était chez elle et qu’elle vous considère comme intrus. Elle va se manifester de différentes façons souvent par des bruits : de pas, de clés, une porte qui grince, des murmures, de la musique, des rires, des pleurs ou des voix d’enfants, même par les odeurs : florale, de tabac, ou de parfum et des manifestations dites étranges : des portes qui s’ouvrent toutes seules, des chaises berçantes qui balancent, des objets qui disparaissent ou semblent déplacés, le téléviseur qui s’allume et s’éteint sans raison, des courants d’air, des lumières qui vacillent et les âmes sont invisibles à nos yeux. Pour beaucoup de personnes, une manifestation étrange dans une maison équivaut automatiquement à l’emprise du lieu. Détrompez-vous, une âme en élévation peut venir nous donner signe de vie tout au long de son ascension. Ce n’est pas parce que la lumière clignote chaque fois qu’elle nous rend visite, qu’il faut conclure à une maison hantée. C’est tout simplement que la personne décédée est venue vous rendre visite avant de poursuivre vers d’autres plans.

Lorsque vous savez qu’il y a des âmes errantes à votre demeure, on vous recommande de leur demander de partir. Pourquoi? Parce que l’âme s’abreuve de votre énergie, ce qui peut causer à la longue un épuisement physique et affectif chez l’individu. Pour se débarrasser d’une âme en errance, voici quelques techniques pour vous aider.

Techniques de libération

Si vous êtes sous l’emprise d’une âme dans vos corps énergétiques, il est fortement recommandé de faire appel à un intervenant énergétique en harmonisation des corps d’énergie. Le déroulement est fort simple : la personne recevant le soin est couchée sur une table de traitement et elle est invitée à la détente et à la relaxation. C’est un processus de purification  profond qui agit progressivement, de manière à permettre à la personne de s’ouvrir et à l’intervenant de déloger les résidus des corps subtils de la personne qui reçoit le traitement.) Une libération n’est pas un combat violent comme on le voit dans les films. Prendre soin de soi et augmenter son taux vibratoire par de belles énergies positives sont les premiers pas vers la libération de l’emprise.

Vous croyez que votre maison est hantée, car une entité se manifeste soit par les bruits ou les phénomènes paranormaux, il est important de garder son calme. Toutefois, vous pouvez clairement dire à l’âme que vous savez qu’elle est là et qu’elle peut cesser de se manifester MAINTENANT. Prenez de grandes respirations. Vous pouvez même demander qu’elle vous fasse part de ce qu’elle veut, en lui mentionnant la façon dont vous voulez qu’elle le communique soit par rêve, méditation ou l’aide d’un médium. Vous devez mettre vos limites à cette âme pour reprendre le plein pouvoir de votre demeure. Vous pouvez faire appel à un intervenant énergétique spécialisé dans l’utilisation de l’antenne de Lecher (c’est un instrument scientifique allemand qui permet de lire les énergies qui se dégagent d’un lieu, d’une personne et de divers objets), faire appel à une technique de purification par la fumigation (consiste à purifier les énergies des lieux, des personnes et des objets par fumigation par la sauge : on brûle des feuilles de sauge séchée et on disperse sa fumée dans l’environnement immédiat dans le but d’équilibrer l’énergie ambiante. Il est recommandé de soutenir l’âme par des prières ou des pensées d’amour, ce qui aidera au processus d’élévation) un passeur d’âme ou une personne avec un potentiel médiumnique va vous assister à libérer l’âme. Si vous connaissez l’âme errante, dites-lui qu’elle sera plus utile en veillant sur vous dans sa lumière et par de belles pensées d’amour. Encouragez là à s’élever. Si l’âme persiste à rester, soyez patient et remplissez votre demeure d’énergies positives et l’âme finira par partir. Plusieurs d’entre elles sont attirées par les énergies lourdes, alors lorsque vous augmentez le taux vibratoire de la demeure en faisant appel à des vibrations d’harmonie et d’amour, plus vite elle partira. On peut prier les anges comme Archange Michaël, car c’est le guerrier qui fait triompher la lumière. Vous pouvez faire appel aux six archanges fortement reconnus pour leur appui : l’archange Raphaël, Gabriel, Michaël, Uriel, Sandalphon et Métatron.

Grâce à vous, une âme errante à retrouver sa lumière et s’élève maintenant vers de nouveaux plans. Vous avez retrouvé votre propre liberté et vous pouvez maintenant habiter votre propre corps et n’oubliez surtout pas que l’amour est une énergie puissante pour reprendre son pouvoir et se faire confiance. Faites-vous plaisir, laisser de la place aux rires, gâtez-vous vous le méritez. Si vous voulez lire un excellent livre sur le sujet je vous recommande le livre d ’Anick Lapratte Se libérer des âmes errantes.

 

 

Nancy Lagüe

Comments are closed.